Accueil

21/07/2013

...c maçon !

posté à 18h19 dans "News"

Le départ du premier IM de la saison a donc eu lieu pour moi, le 7 juillet dernier. En sachant que l'on ne va pas au bout, l'approche est évidemment bien plus facile dans ces moments souvent compliqués à gérer et pas les plus agréables d'une prépa. J'ai pu ainsi profiter pleinement des derniers moments avec la joyeuse équipe de l'hôtel Ambassador et aussi de leur deuxième partie de course performante, enrichissante et parfois bien émouvante.

 

De mon côté, l'objectif a été atteint, ni plus ni moins, avec une partie nata qui a confirmé :

1- que les orientations prises étaient bonnes (en ramenant à la distance réelle, je gagne ±1' sur mon meilleur temps en ayant un scenario de course peu favorable, un bon 2000m seul)

2- qu'il restait du travail et de l'expérience à acquérir

 

puis la moitié du vélo où j'ai pu mesurer le chemin restant à faire sur les 4 derniers mois.

 

La suite sera donc l'IM Lake Tahoe le 22 septembre prochain où les objectifs dépendront de la suite de préparation mais sera forcément d'être finisher puis un dernier IM en fin d'année comme objectif numéro 1 de l'année.

Après avoir sacrifié la course à pied depuis la reprise en mai, c'est désormais reparti depuis une semaine. Les voyants sont donc aux couleurs du club.

 

Je n'ai eu ni l'envie, ni le temps, ni le loisir de regarder les étapes du TdF de cette année, mais quand même eu l'occasion de bien me marrer. Aucun avis personnel sur le doable drugfree des perfs des uns et des autres. Par contre, en venir à ne plus considérer les chronos en ascension ou m de d+/h donc w/kg comme données fiables pour désormais confier, en tout cas en France, l'avis final à l'analyse expeeeeerte des performances possibles à qq1 qui devine l'aérodynamique sur photo ou admire Lance Armstrong et jugeait ses performances cleans, me laisse pantois. Et l'argument massue des données de puissance analysées est assez comique quand on sait qu'un SRM se calibre ou décalibre à volonté (suffit de modifier le slope) et que l'on peut très bien s'entraîner (volontairement ou pas) avec un capteur sous-estimant (ou sur-estimant) la puissance de 5-6%, au hasard. Bref...

 

Allez, suite de cette prépa qui ressemble à un pilotage entre les différents obstacles, pour lequel je vais m'inspirer de ce polonais (roi du) volant :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Autre news:
22/08/2017 : Hard Corps ou quand le noyau dure
07/01/2017 : back stAGe
14/10/2016 : Bec & Ongles
21/09/2016 : Le bon mot ment face à l'instant damné
27/01/2016 : Disque court, de la méthode...
24/08/2015 : Sauver les meubles (sans finir en kit ®)
19/06/2015 : wInnIcot
19/02/2015 : Quand le temps t'accule, tant pis ! Oeuvre et le pull, prends !
24/12/2014 : Il était temps (petit navire)
12/09/2014 : Faire des vo3ux avec du n9uf !


» Consulter les archives

RSS