Accueil

23/08/2009

Douces heures, d'où leurres

posté à 12h37

Après une semaine d'arrêt, j'ai enchaîné avec une semaine de ralenti, malgré les températures agréables, en attendant le verdict des examens médicaux (sanguin et cardiaque) complémentaires et voir la suite à donner, les objectifs à garder, recadrer, modifier, c'est donc pour moi, l'attente après la latence de cette fatigue profonde qui a émergé soudainement. Le "job" consiste donc en ce moment à faire sauter des séances, et à ne pas se laisser leurrer par les sensations, pas si simples à faire finalement mais c'est pour la bonne cause et, j'espère, de très bonnes conséquences.

 

Dans un tout autre registre et afin de préparer l'avenir à court terme, je viens de créer mon entreprise de coaching (plus de détails et une rubrique dédiée dans les prochaines news) dont l'activité (fatalement limitée) débutera début novembre. Et pour les projets à bien plus long terme, il me reste encore 3 notes (et un bon petit 120 pages à rédiger grrrr) mais l'année de fac semble en passe d'être validée. Enfin du positif quelque part !

 

Je retourne admirer les bras de Thorkildsen, le style de Vlasic, la décontraction de Bolt, le finish de Bekele, la constance de Mesnil, le mérite de Lashawn...

 

 

 

 

 


Autre news:
22/08/2017 : Hard Corps ou quand le noyau dure
07/01/2017 : back stAGe
14/10/2016 : Bec & Ongles
21/09/2016 : Le bon mot ment face à l'instant damné
27/01/2016 : Disque court, de la méthode...
24/08/2015 : Sauver les meubles (sans finir en kit ®)
19/06/2015 : wInnIcot
19/02/2015 : Quand le temps t'accule, tant pis ! Oeuvre et le pull, prends !
24/12/2014 : Il était temps (petit navire)
12/09/2014 : Faire des vo3ux avec du n9uf !


» Consulter les archives

RSS