Accueil

10/07/2009

Paris, Kona

posté à 09h21

Ce n'est pas le titre du prochain Wim Wenders, mais juste un petit coup d'oeil dans le rétro des performances passées à Hawaii pour les frenchies.

J'ai donc pris toutes les performances depuis la première édition en 1978 et fais le classement selon trois critères (chrono final, place, écart par rapport à la tête), les trois méthodes de classement sont sujettes à caution :

1) un bon chrono est lié à de bonnes conditions météo (très variables à Hawaii) et le changement de lieu de la course puis de parcours marathon un peu plus tard rend toute comparaison difficile sur le seul critère du chrono sans parler de l'évolution matérielle voire du décalage de départ pro/GA,

2) une bonne place est tributaire de la densité et elle continue d'augmenter sur les dernières années (cf. les calculs faits ici) mais c'est encore plus vrai, si l'on remonte plus loin dans le temps,

3) comme évoqué dans le lien, ci-dessus, l'écart par rapport à la tête est finalement la méthode qui apparaît comme la plus proche de la "réalité" de la performance même si elle comporte encore quelques limites. Du coup, aucun français n'ayant encore réalisé de podium à Hawaii, je me suis basé sur l'écart de temps par rapport à la moyenne des 3 premiers classés (j'ai laissé en dernière colonne, l'écart par rapport à la tête pour info et l'on se rend compte que cela ne change finalement pas grand chose hormis pour G. Honnorat car année exceptionnelle - 1989 avec le duel Allen-Scott qui relègue le 3è à plus de 22' de la 2è place). Cette méthode donc pondère un peu les facteurs exceptionnels.

 

Il en ressort le classement (arrêté aux 25 premiers, en ne retenant que leur meilleure performance) affiché en médaillon (cliquez dessus pour agrandir).

 

Au final, rien de révolutionnaire ni particulièrement intéressant mais "plonger" dans ces archives  m'a permis de (re-)découvrir des performances oubliées ou sous-médiatisées. Je pense à l'incroyable palmarès d'Hellriegel : vainqueur en 1997, 2è en 1995 derrière Mark Allen, auteur d'un 8h06 !!!! en 1996 derrière le recordman Van Lierde, et encore 3è en 2001. Au niveau français, les performances d'un Rovéra sont également exceptionnelles dans la qualité comme la durée : 7è, 9è, 13è, 14è, 17è, 23è, 24è en l'espace de 9 années ! Plus anciennes, les courses d'Eric Plantin (deux fois à 7% du vainqueur en 1988 et 1989) ou Grégoire Millet (39è en 1987) dont je connaissais (et affectionne particulièrement les travaux) sont aussi mémorables.

 

 Là, c'est un peu plus sérieux alors ouvrons les yeux :

 

 


Autre news:
22/08/2017 : Hard Corps ou quand le noyau dure
07/01/2017 : back stAGe
14/10/2016 : Bec & Ongles
21/09/2016 : Le bon mot ment face à l'instant damné
27/01/2016 : Disque court, de la méthode...
24/08/2015 : Sauver les meubles (sans finir en kit ®)
19/06/2015 : wInnIcot
19/02/2015 : Quand le temps t'accule, tant pis ! Oeuvre et le pull, prends !
24/12/2014 : Il était temps (petit navire)
12/09/2014 : Faire des vo3ux avec du n9uf !


» Consulter les archives

RSS