Accueil

22/04/2009

Graph E.T.

posté à 06h54

Une fois n'est pas coutume, un petit détail perso sur la manière d'objectiver l'entraînement. En effet, en alternative au traditionnel volume hebdo ou mensuel, j'ai pris l'habitude de quantifier l'encours 7 jours et 28 jours quotidiennement. Cela permet de s'affranchir de certains découpages calendaires et de mieux se rendre compte de la charge accumulée récemment (7 jours) ou plus à reculons (28 jours). Si les contraintes professionnelles ou autres font que l'on ne fait pas grand chose du lundi au jeudi puis un gros week-end et gros début de semaine suivante avant de souffler un peu, la quantification par semaine calendaire fera apparaître, deux semaines bof-bof alors qu'au mercredi de la semaine 2 l'encours 7 jours montrera qu'il y a bien eu un microcycle de choc.

 

Pour illustrer ce propos, en médaillon se trouve le graphique de mon encours 28 jours, qui montre qu'en nata (où l'on ne voit pas grand chose à cause de l'échelle), j'ai repris tard et que le volume varie peu au cours de l'année, qu'en vélo, j'ai clairement dû mettre l'accent ces derniers temps sur le volume pour rattraper le retard et qu'à pied, je respecte mes résolutions de qualité avec un volume correct mais bien inférieur aux années précédentes en prépa spé IM et même à celui effectué en début d'année en reprise.

 

En hopant que ça helpe ;-) même s'il n'y a rien de révolutionnaire ou d'impressionnant contrairement à ceci :

 

 

 

 


Autre news:
22/08/2017 : Hard Corps ou quand le noyau dure
07/01/2017 : back stAGe
14/10/2016 : Bec & Ongles
21/09/2016 : Le bon mot ment face à l'instant damné
27/01/2016 : Disque court, de la méthode...
24/08/2015 : Sauver les meubles (sans finir en kit ®)
19/06/2015 : wInnIcot
19/02/2015 : Quand le temps t'accule, tant pis ! Oeuvre et le pull, prends !
24/12/2014 : Il était temps (petit navire)
12/09/2014 : Faire des vo3ux avec du n9uf !


» Consulter les archives

RSS