Accueil

12/08/2008

Les fées : est-ce compté ?

posté à 16h20

Manifestement non, car elles sont en ce moment ce que les nuages sont au ciel normand : omniprésentes !


 


- La fée Lure est arrivée la première, assez discrètement puis, bien installée, a commencé à bien se manifester. Verdict : 5è côte félée (voire cassée). Pas de chance : je me disais aussi que la respiration était douloureuse et le lancer d'Héloïse au plafond en évitant le lustre  moins aérien... C'est là que la fée Conde doit prendre le relais dans l'imagination pour se relancer vers d'autres projets (quelques news sur les objectifs 2009 prochainement donc. En médaillon, un indice : je travaille déjà la position et le matos aéro).


- La fée Licitation, beaucoup plus à l'Est, est plus lente à naître et prend son temps pour arriver à Pékin. Il faut qu'elle se dépêche car la fée Brilité commence à gâcher nombre de compétitions pour les sportifs français. Je ne suis pas particulièrement chauvin ou patriote mais c'est toujours sympa quand un sportif que l'on connaît (par 0 à 6 degrés de séparation), qui n'habite pas loin, qui s'entraîne dans des endroits que l'on connaît etc... performe. Mais depuis que la Chine s'éveille, notre compteur sommeille.


- La fée Lonie qui caractérise bien l'attitude de quelques pseudo-experts sportifs sur le cas Manaudou. Béatement sanctifiée (ou jalousement soupçonnée de dopage) quand elle enchaîne les médailles, féé Gnasse et diva quand ce n'est plus le cas, sa situation (en rien comparable à celle d'une mère de famille géorgienne bombardée, certes - y-a-t-il une hiérarchie du malheur ?) ne doit pas être évidente à vivre. Puissent les fées Nix l'inspirer pour venir fermer quelques bouches aussi aigries qu'incompétentes pour juger !!! Quand un Guy Carlier parle de sport de haut-niveau, son oeil extérieur est intéressant, son franc parler peut-être utile et le style parfois marrant mais au-delà de ça ??? Quand à la radio, une mamie de 75 ans, qui de son propre aveu ne connaît rien au sport, juge que la "petite" aurait du s'entraîner plus et moins courir les garçons : que dire ? Est-ce qu'on émet un jugement sur Violette Chombier qui rate sa 8è maille à l'envers sur le 4è gilet Jacquard alors qu'elle en enchaînait 7 sans ratés l'année passée ? Est-ce qu'elle a accès au carnet d'entraînement de la "petite" ? Est-ce qu'elle a nagé 25 000 km pour comprendre ce qu'en avoir marre des petits carreaux signifie ? Plus généralement, est-on sûr d'avoir les éléments suffisants pour juger pertinement ? 99,9% du temps, j'en doute...


- La fée Erie va-t-elle enfin revenir dans la raquette de sa grande soeur Derer ?  Les fées Nomènes vont-ils surgir ?


- Pour clore cette navrante anaphore consonnante, je ne résiste à l'envie d'encourager le come-back d'un ami triathlète, victime d'un accident à vélo le 13 juillet dernier, en lui rappellant qu'"un peu Duffy, beaucoup des fées" et que de toutes, la fée Xion est la plus forte ;-)


 

 


Autre news:
22/08/2017 : Hard Corps ou quand le noyau dure
07/01/2017 : back stAGe
14/10/2016 : Bec & Ongles
21/09/2016 : Le bon mot ment face à l'instant damné
27/01/2016 : Disque court, de la méthode...
24/08/2015 : Sauver les meubles (sans finir en kit ®)
19/06/2015 : wInnIcot
19/02/2015 : Quand le temps t'accule, tant pis ! Oeuvre et le pull, prends !
24/12/2014 : Il était temps (petit navire)
12/09/2014 : Faire des vo3ux avec du n9uf !


» Consulter les archives

RSS